Guide Du Vin

Edition du 16/01/2018
 

DOMAINE ALAIN VIGNOT

Vignerons de père en fils, la famille est propriétaire de 12 ha de vignes dont 10 ha de l’appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques. En 1934, mon grand-père Fernand, vigneron à Paroy sur Tholon, étend son domaine en achetant sa première parcelle sur la Côte Saint-Jacques. En 1955, mon père Jacques Vignot entre dans l’exploitation familiale, afin de cultiver et d’agrandir le vignoble. En 1976, à la fin de mes études, je rejoins l’exploitation avec l’intention de l’étendre, nous ne produisions alors que le vin gris. Ainsi, le développement du vignoble s’organise avec l’achat et la plantation de nouvelles parcelles en 1977. En 1980, la production de vin rouge abandonnée à la suite du phylloxéra, est relancée. En 1992, nous plantons des cépages Chardonnay pour la production du Bourgogne Blanc, ainsi qu’une parcelle en appellation Côte Saint-Jacques qui donnera le Bourgogne Côte Saint-Jacques Blanc dont nous sommes les seuls producteurs. Cette même année, nous construisons un chai climatisé, afin de pouvoir recevoir ces nouvelles récoltes. En 2006, mon fils julien rejoint l’exploitation après des études au lycée viticole de Beaune en Côte d’Or. A force de persévérance et de travail, nous possédons un vignoble de 12 hectares pour le plus grand plaisir des amateurs de vin. Au fil des générations, la famille VIGNOT a pu acquérir une notoriété grâce à sa persévérance et sa rigueur. Un soin particulier est apporté à chaque phase de l’évolution de la vigne et du vin. Les vendanges sont manuelles. Vinification selon la tradition bourguignonne, élevage en fûts de chêne 12 mois… Vous allez apprécier ce Bourgogne Côte Saint-Jacques cuvée Les Ronces rouge 2014, élevé en fûts de chêne 12 mois, très typé comme nous les aimons, alliant finesse et charpente, à la robe cerise, aux reflets violets avec des arômes de framboise, riche en bouche. Le Bourgogne La Colinière rouge 2014, qui a ce nez complexe où dominent la groseille et l'humus, allie puissance et finesse, un vin aux tanins mûrs. Le Bourgogne Côte Saint-Jacques blanc 2014 (médaille d’or Paris 2016) typé Chardonnay, qui sent bon le genêt, très floral, très agréable, est tout en persistance d’arômes. Goûtez le Bourgogne Côte Saint- Jacques rouge 2014, bien équilibré, aux arômes d'épices, de fruits rouges et de poivre, aux tanins présents et soyeux à la fois, le Bourgogne La Colinière blanc 2014, à la fois nerveux et rond, finement bouqueté, très agréable avec ce nez de noix fraîche, et le Bourgogne Côte Saint-Jacques gris 2014, élevé en cuves, où une petite macération pelliculaire lui confère cette teinte “oeil de perdrix”, finement bouqueté, rond et charmeur, avec cette bouche persistante où s'entremêlent les notes fruitées et florales.

Alain Vignot
16, rue des Prés
89300 Paroy-sur-Tholon
Téléphone :03 86 91 03 06
Télécopie :03 86 91 09 37
Email : alain-vignot@wanadoo.fr
Site : domaine-vignot
Site personnel : www.domaine-alain-vignot.com




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GALAND
JAYLE (Bx)
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
CRAIN
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
THURON
PAILLETTE
VILATTE (BX)
BÉCHEREAU
GRAND FRANÇAIS
La BÉDOUCE
PIERRAIL
PIOTE
LISENNES
LAMOTHE VINCENT
CHILLAC et QUILLET
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FONTBONNE (BX)
LAVISON
SAINTE-BARBE
BELLE GARDE
BOUTILLON
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
LAUDUC
BALLAN-LARQUETTE/CHAIGNE (BX)
LE SEPE
MAUBATS
CROIX DE QUEYNAC
CHAMP DU MOULIN
BASTIAN
BERNADON (BX)
MALEDAN (BX)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
VRAI CAILLOU*
ARRAS
CASTENET
LUGAGNAC
REIGNAC
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
VIEILLE TOUR
BURLIGA
PARENCHÈRE
LA GALANTE
PEYFAURES
L'HERMITAGE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BERNARDON*
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
(SIRON*)
TUILERIE du PUY
BUISSON
LES MARÉCHAUX (BX)
FARIZEAU
FONT-VIDAL (BX)
MAISON NOBLE
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LAVILLE)
(CANET (BX))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA FLEUR HAUT GAUSSENS*
(PRIEURÉ MARQUET*)
BRANDE-BERGÈRE*

> Nos coups de cœur de la semaine

BOURDAIRE-GALLOIS


David Bourdaire est chaleureux, talentueux, passionné pour mettre en avant toute la spécificité du Pinot meunier (qui le mérite), et poursuit une réelle politique qualitative qui porte ses fruits. Ce qui est agréable dans ses cuvées, c’est de découvrir toutes les facettes de ce Pinot meunier, qui sait associer légèreté et rondeur, vivacité et structure, et apporte des nuances florales bien à lui. “Dixième génération de vignerons mais seulement la troisième à produire des vins de Champagne, raconte-t-il. C’est Robert Massonnot, mon grand-père, qui élabora lui-même ses premiers Champagne en 1951 suite à la création de la coopérative de Pouillon avec 2 autres vignerons de la commune. Mes parents qui ont commencé leur activité en 1973 sur de petites surface (mon père a été salarié ailleurs jusqu’en 1988), ont réellement commencé leur activité viticole à temps complet dans les années 1980, en parallèle de mes grands-parents. Suite à un BTA puis BTS Viticulture-œnologie au lycée Viticole de la Champagne à Avize, je m’installe à mon tour grâce à la reprise de vignes en location sur la commune de Villers-Franqueux et au départ à la retraite de mes grands-parents qui me cèdent quelques baux lors du transfert de leurs exploitation à mes parents. Récoltant-Coopérateur, je décide suite à la vendange 2001 de quitter la coopérative et de construire mon propre pressoir, vinifier et élaborer mes propres vins de Champagne au cœur de ce terroir renommé. Je deviens donc Récoltant-Manipulant et Vigneron Indépendant dès la vendange 2002 et regoûte au plaisir de vinifier, déguster et créer ses propres vins. L’utilisation de produits phyto-pharmaceutiques est ultra-modérée et raisonnée (pratique du sous-dosage et uniquement si nécessaire) grâce à l’utilisation de matériel pneumatique réduisant considérablement l’utilisation de produits et la consommation d’eau par hectare. Cette démarche se prolonge jusqu’à la vinification où l’utilisation de CO2 permet de réduire considérablement l’utilisation de sulfites (SO2) pour la protection des vins de l’oxydation.” Pour David Bourdaire, “l'année 2016 a été compliquée, tous les problèmes sont survenus : pourriture sur feuilles, mildiou, oïdium, filage sur les raisins Meuniers, en août, les raisins ont cuit sous un soleil implacable, et, malgré tout, la qualité est superbe, belle concentration, grande fraîcheur, mais quantité moindre. Cependant, le 2016 sera Millésimé.” Première année en conversion Bio au vignoble et à l'élaboration des vins, il utilise les vapeurs de compost. Ventes en 2017 : l'intégralité de la gamme non dosée : brut Tradition (base 2012), Réserve (base 2009), Prestige Symphonie (base 2012), Blanc de blancs (base 2012), Rosé (base 2012) et Millésime 2007. On est sous le charme de son remarquable Champagne Prestige 2011, non dosé, 40% Pinot meunier, 40% Chardonnay, 20% Pinot noir, issu de sols riches limoneux, qui développe de délicieux arômes beurrés, de bouche vive, fine et complexe avec des saveurs d’agrumes frais, où l’on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, tout en saveurs. Son Champagne Tradition, 100% Pinot meunier, est une belle réussite, une cuvée fraîche, de mousse élégante, tout en finale, un Champagne très salin qui fait saliver. Remarquable Millésime 2006, très typé terroir, de mousse légère et abondante, d’une belle harmonie, une cuvée aux arômes délicats de narcisse, de chèvrefeuille et de coing, avec, au palais, des nuances de fruits mûrs, de tilleul et de grillé, vraiment très charmeur comme son Millésime 2005, d’une belle longueur, très fin, de mousse intense, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, d’une très belle expression, alliant élégance et vinosité. Le Champagne brut rosé, au nez bien présent de petits fruits rouges, gourmand, avec une agréable vinosité, est toujours très équilibré. Beau Champagne Blanc de blancs, dont une partie est vinifiée en fûts, une cuvée riche mais tout en délicatesse (dosée à 7g/l), bien typée, très parfumée (agrumes, amande...), parfait avec un feuilleté de blanc de turbot ou une truite pochée en sauce. Goûtez le demi-sec, suave, délicatement parfumé, idéal sur les desserts comme sur un foie gras d’oie, le Symphonie Prestige, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, un Champagne très élégant, et le brut Réserve (très jolie bouteille sérigraphiée), un Champagne vif et harmonieux, marqué par des notes d’agrumes et de fleurs fraîches. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

David et Véronique Bourdaire-Gallois
28, rue Haute
51220 Pouillon
Téléphone :03 26 03 02 42
Email : bourdaire-gallois@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/champagne.bourdaire-gallois
Site personnel : www.bourdaire-gallois.fr

Château des PEYREGRANDES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un beau domaine familial de 25 ha depuis cinq générations, Marie-Geneviève Boudal-Benezech et ses fils perpétuent la tradition depuis 1995. La qualité commande la conduite des vignes. Les vins sont très typés Faugères : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesse des tanins. “Notre but est de transmettre au consommateur la typicité de cette appellation, en élaborant des vins en constante recherche d'équilibre entre la puissance et la finesse. En fait, comme dans une œuvre d'art, nous essayons de transmettre au travers de nos produits, l'amour et la passion que nous avons pour notre région, nos vignes et notre vin. Le domaine est qualifié au titre de l'agriculture raisonnée, suivant la démarche Terra Vitis et en conversion biologique. Marie-Geneviève Boudal-Benezech vend en 2017, les 2013, 2014, 2015 en rouges, les 2016, en blancs et en rosés. Pour elle, “le 2016 a manqué d'eau durant l'été, d'où petite récolte, mais d'excellente qualité, les vins sont fruités et de garde.” Projet d'une nouvelle cuvée qui sortira, peut-être, en 2017 ou 2018, et renouvellement des plantations au profit du Mourvèdre. Formidable Faugères cuvée Marie Laurencie 2014, Grenache 40%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, Carignan 10%, rendement de 25 hl/ha... l’un des plus grands vins de la région, de robe grenat profond, aux accents prononcés de petits fruits noirs mûrs, gras, avec des notes de garrigue, de poivre, un vin corsé et bien épicé. Le 2013 est très typé, aux tanins mûrs et fermes à la fois, un vin au nez où se mêlent la fraise des bois, le pruneau, la truffe et l’humus, charnu, d’une finale persistante aux nuances de fumé, de mûre et d’épices, de belle garde. Tout aussi typé, le Faugères cuvée Charlotte 2013, 80% Syrah, 10% Grenache et 10% Mourvèdre, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, très chaleureux. Le Faugères Prestige 2012 40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, sur les pentes de la Serre, coteau aride sur les hauteurs du village exposé plein sud face à la mer, élevé en partie en barriques, est fidèle à lui-même, mêlant couleur et matière, aux tanins amples, avec ces senteurs de musc et de fruits macérés en finale. Le Château des Peyregrandes rouge 2014 Bio, Syrah 50%, Grenache 50%, élevé en cuves Inox, qui sent le poivre, les sous-bois et la griotte, associe finesse et charpente, avec des tanins à la fois riches et savoureux. Très beau Faugères Château des Peyregrandes blanc 2015, Roussane 60 %, Marsanne 40% (ère primaire, sols schistes classiques du Faugèrois-carbonifère, altitude : 200 à 300 m sur les avant-monts des Cévennes, exposition plein sud, face à la mer), un vin qui a des notes aromatiques de pêche, d’amande et de lis, long et équilibré en bouche, vivace et souple à la fois Vous serez aussi sous le charme de ce Château des Peyregrandes rosé Grenache 50%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, vendange manuelle, vinification par saignée, puis stabilisation et fermentation avec thermorégulation, une partie vinifiée en fûts de chêne, qui développe des senteurs franches et fraîches de fruits (abricot, pêche). Le Domaine Bénézech-Boudal rosé 2015, sec et suave à la fois, l’un des meilleurs de l’appellation, d’une couleur délicate. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Marie-Geneviève Boudal-Benezech
11, chemin de l'Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Télécopie :04 67 90 15 60
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudespeyregrandes
Site personnel : www.chateaudespeyregrandes.com

Domaine François BERTHEAU


Au sommet. Domaine familial repris par François Bertheau en 2004, cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé 6 mois après sa mise en bouteilles. Sols argilo-calcaires. Pour François Bertheau, ce sont uniquement les 2015 qui seront sur le marché en 2017. Il trouve “le 2016 tannique, de belle couleur, plus charpenté que d'habitude, de belle qualité mais en petit volume.” C’est donc le moment de savourer ce Chambolle-Musigny Premier Cru 2015, très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Le 2014, de robe brillante, est un vin subtil, de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, charnu, où la finesse s’allie à un velouté savoureux, à présenter avec une terrine de faisan au foie gras ou un rôti de veau en croûte.  Le 2013 dégage un nez de griotte surmûrie, de jolie matière, soyeuse et ample, un vin très parfumé (cannelle, cuir et violette). Le 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, fraise) et de réglisse, de bouche puissante mais distinguée, est un vin étoffé, coloré et complexe comme il le faut, d’excellente évolution. Beau 2010, tout aussi séduisant dans ce beau millésime, mêlant rondeur et structure, avec ces notes de prune, d'humus et de cannelle en finale. Très charmeur, son superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2015, d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Le 2014, de robe pourpre, associe charpente et distinction, au nez où se devinent les fruits cuits, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche. Le 2013 est très parfumé (notes de mûre et de réglisse), mêlant rondeur et puissance en bouche, classique de ce millésime chaleureux.  On poursuit avec le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, et le Chambolle-Musigny Village, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices.


5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Télécopie :03 80 62 84 64
Email : domaine@francoisbertheau.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine.bertheau

DOMAINE GERARD TREMBLAY


Un remarquable propriétaire qui exploite avec son épouse Hélène, et son fils Vincent, un beau vignoble, patiemment constitué qui compte aujourd'hui 37 hectares dont une dizaine en Premiers Crus auxquels s'ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et Grand Cru Vaudésir, l'un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux et travailleur, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec toutes les techniques modernes au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d'apporter autant de soins à l'élevage de ses Grands Crus qu'à celui de ses vins de Chablis et plus d'un serait surpris à une dégustation à l'aveugle d'une si belle qualité de vins. Le Petit Chablis est rond, floral, très expansif en arômes primaires, tandis que le Chablis est plus gras, plus ample, persistant et très typé. Le Chablis 1er Cru "Beauroy" est d'une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis 1er Cru "Côte de Léchet" a un nez complexe à dominante de fruits secs et frais, en bouche il est très riche aromatiquement. Le 1er Cru "Montmain" a un nez complexe et fin, il est très long et persistant en bouche. Le Chablis 1er Cru "Fourchaume" est le fleuron de la cave, le nez et la bouche sont charmés par tous ses arômes de miel, de fleurs blanches, d'une très grande persistance et longueur en bouche. Le Chablis Cru "Valmur", régulièrement splendide, a un nez très typé associant puissance et distinction, en bouche il est gras et suave, avec des arômes doux de miel, beaucoup de longueur et de persistance en bouche.

Gérard Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone :03 86 42 40 98
Télécopie :03 86 42 40 41
Email : contact@chablis-tremblay.com
Site : gerardtremblay
Site personnel : www.chablis-tremblay.com


> Nos dégustations de la semaine

MANNOURY


Maryline et Emmanuel Mannoury sont frère et sœur, et représentent le 5e génération de vignerons.
Ils élèvent ce joli Champagne brut Réserve, issu d?un assemblage de 57% Pinot Noir, 22% Chardonnay et 21% Pinot Meunier, associe élégance et charpente, finesse et densité, aux connotations de fleurs d?acacia (15,50 €).

Marykin et Emmanuel Mannoury
3, grande Rue
10250 Courteron
Tél. : 06 27 30 56 98
Fax : 03 80 91 00 72
Email : ferry.mannoury@orange.fr
www.web-champagne.com


Domaine SYLLA


Ce vignoble se trouve dans l?environnement du parc naturel du Luberon. Depuis plus de 20 ans, on privilégie ici des pratiques respectueuses de l?environnement telles que la lutte raisonnée.
Bien apprécié ce Ventoux rouge Bec Ô 2011, charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin puissant et de très bonne évolution, que l?on peut associer avec du boudin noir, par exemple. Le Vaucluse Font d?Aurian blanc 2012, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, de jolie robe dorée, de bouche persistante, alliant finesse et structure, est très charmeur,
Joli Ventoux Jeansiac rouge 2010. parfumé (cassis, fraise des bois, épices), d?une belle structure, ample et volumineux, aux tanins veloutés, charnu comme il se doit. Excellent Luberon Domaine Le Tourrel rouge 2010, avec des arômes de petits fruits rouges et des notes de poivre, aux tanins riches et souples à la fois, bien vinifié comme ce Ventoux Caprice d?Allys rosé. au fruité concentré, un vin très agréable, sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à la rondeur au palais.

BP 141
84400 Apt
Tél. : 04 90 04 60 37
Fax : 04 90 04 72 06
Email : sylla@sylla.fr
www.sylla.fr


Cellier des CHARTREUX


Ce domaine viticole a été implanté sur les coteaux de Montaigu au cours du XIIIe siècle par les moines Chartreux. En 1794, la famille acquiert le domaine des moines en tant que biens nationaux. Aujourd'hui, Jean Etienne, Antoine et Marie Florence Pignier représentant la 7e génération de vignerons, perpétuent la tradition et ont choisi de travailler leur vignoble en bio dynamie depuis 2002, certifié par Demeter depuis 2003, les vendanges sont manuelles, les vins vinifiés sans additifs, avec peu ou pas de soufre, peu ou pas filtrés.
On se fait plaisir avec ce Côtes-du-Jura rouge Trousseau 2010 (sol de trias mêlés de marnes bariolées du Keuper. Vendanges manuelles triées et égrappées, cuvaison d'un mois, fermentation naturelle avec les levures indigènes, vieillissement de 12 mois en fûts de chêne), velouté et harmonieux, bien charpenté, au nez marqué de groseille mûre, de très bonne évolution (16 € environ). Joli Pinot Noir 2010, planté en haut de côteaux sur des sols calcaires mêlés de cailloux du bajocien, riche en couleur comme en arômes, aux notes de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche. Très charmeur, ce Côtes-du-Jura blanc À La Percenette 2010 (Chardonnay issu d'une fermentation en caves fraîches et vieillissement avec ouillage en pièces de chêne uniquement, durant 12 mois). Goûtez le Crémant du Jura, de belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, de bouche intense, parfait sur des coquillages. Il y a aussi le Côtes du Jura blanc Savagnin 2006, dense, parfumé, alliant finesse et charpente, marqué par la noix (18 €). La Fine du Jura vaut également une commande. Pourquoi hésiter ?

11, place Rouget-de-LisleDomaine Pignier
39570 Montaigu
Tél. : 03 84 24 24 30
Fax : 03 84 47 46 00
Email : contact@domaine-pignier.com
www.domaine-pignier.com



> Les précédentes éditions

Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016

 



Château GAUTOUL


Château du GRAND BOS


Domaine de La VIEILLE


HUBER et BLÉGER


Château FAYAU


Château ÉTANG des COLOMBES


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Domaine de VERONNET


Château HAUT FERRAND


Domaine La MEREUILLE


Étienne OUDART


Château GRAND-MAISON


Château le TUQUET


Château SAINTE-BARBE


Domaine La CROIX CHAPTAL


ELLNER


CHARPENTIER


Domaine de la CASA BLANCA


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


Louis ROEDERER


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine du CHAILLOT


CASTELNAU


Château HAUT-MARBUZET


Frédéric MALETREZ


Château de CREZANCY


Château PONT LES MOINES


LEGRAS et HAAS


DE LOZEY


Domaine de ROSIERS


Château LAJARRE


Château MONTAUD


Château HAUT-MACÔ


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Château BELLEVUE-FAVEREAU



CHATEAU HOURBANON


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU DES PEYREGRANDES


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


EARL GUY MALBETE


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE TROTEREAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales